Accueil > Course > Actualités > Mélissa BELLET fait son bilan de ses premiers championnats du (...)

Mélissa BELLET fait son bilan de ses premiers championnats du Monde

dimanche 25 septembre 2016, par Olivier BONNET

Championnat du Monde de Roller 11-18 septembre 2016 Nanjing, Chine.
Il est inutile de préciser que le Drac2s est très fier de son athléte, qui a porté du mieux qu’elle le pouvait les couleurs de notre pays

Suite à une médaille de bronze au championnat d’Europe sur le 100 m route, j’ai été sélectionnée en équipe de France pour participer au championnat du monde qui se déroulait en Chine.
On a décollé avec la délégation (16 athlètes, 2 entraîneurs, 1 médecin et 1 kiné) le 31 août pour avoir le temps de s’acclimater et récupérer du décalage horaire. Nous avons passé les 10 jours suivants à retrouver les sensations sur cette nouvelle piste. La piste était assez particulière, de grandes lignes droites et de petits virages. Entre deux entraînements, on a pu faire quelques visites des temples dans la ville.


L’adaptation n’a pas été très facile : la chaleur était au rendez-vous avec un taux d’humidité très élevé et la nourriture française nous a plus que manqué….
Lors de la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le 10, j’ai eu l’honneur de porter le drapeau. Le spectacle a été à la hauteur de l’événement.

On était dans la salle de badminton des JO jeunes 2014 !

J’ai eu la chance de participer à 4 épreuves. J’ai commencé par les 300m chrono sur la piste, je termine 21ème. Le lendemain je participe au 500 m ou je tombe sur une grosse série et je termine à la 5ème place.
J’ai eu un jour de repos car je n’ai pas effectué les 1000m ni les relais. J’ai donc pu m’entraîner sur la route qui était très particulière. C’était un très grand cercle dans lequel ils ont essayé de faire des lignes droites. Le tour était particulièrement long, plus de 600m, ce qui a modifié les courses. Malgré tout le 100m en ligne droite n’a pas été modifié.

Le mercredi j’ai participé au 100m sur route. Je passe de justesse en ¼ de finale avec un temps en dessous de mon espérance. Je fais mon ¼ de finale avec une colombienne et une équatorienne qui sont d’un très haut niveau (c’est la première qui est qualifiée plus 3 repêchées au temps). Je termine troisième et j’améliore mon temps mais pas suffisamment (je reste en dessous de mon niveau). A la fin je fini 14ème .
Le lendemain nous partons sous une pluie battante. Les épreuves ont quand même lieu avec 2 cm d’eau par terre. Au 1 tour je gagne mon huitième de finale. Je tombe en ¼ de finale avec une italienne, une colombienne et une chinoise. Je me fais malmener en début de course et sous la pluie je n’arrive pas à remonter. Finalement je me classe 13ème. On sait que les français sont forts sous la pluie mais avec autant d’eau partout on ne met rien au sol et pour finir des tentes qui cassent à cause du poids d’eau cela devient galère. Toutes les nations ont peu à peu déménagé vers un parking à 50 m de la route !!!!
Les français ont fait une remarquable année et se classent deuxième nation, tout particulièrement Gwendal Le Pivert et Ewen Fernandez. Ce fut une formidable expérience et je remercie toutes les personnes qui me soutiennent.